13/04/2007

Pipi Time

Chez Emma, c'est toujours un plaisir d'aller faire pipi parce qu'en plus de sa pile de magazines trés intellectuels, il y a le must du must du livre des toilettes...
SSL23521
Grâce à ce livre magnifique, vous pouvez apprendre comment les animaux font pipi et c'est hilarant ou carrêment choquant... Bah oui, parce que le poisson, il fait pipi dans la mer où l'on se baigne, le vilain et l'oiseau quand à lui, il fait pipi en volant sans se soucier de ce qu'il y en dessus...
Roooooo...
Un petit livre pleins d'humour et pas fait que pour les W.C. que je conseille à toutes les mamans qui aiment faire rire leurs enfants ou aux grands qui ont gardé leur âme d'enfant...

05/04/2007

Miss Disney...

Hier soir... Choub me sort... "J'ai un cadeau pour toi"...
Hum, classe... Encore un jeu video auquel je ne vais pas jouer?
Bah non en vrai, c'était le DVD de "Rox et Rouky"
(Quelle mauvaise langue, je fais desfois)
Youhou...
rox
Hé hé hé ...
Oui parce qu'Emma est une grande fan de Disney devant l'éternelle (Ouais, et le premier qui la raméne se prend une baffe!)... Bon par contre, je me suis bien pris dans la gueule "J'te préviens tout de suite, je ne le regarde pas avec toi"
Hu hu...
M'en fous... J'suis sûre qu'il y a des gens qui tueraient pour regarder les tribulations du clepse et du petit renard avec moi...
Et puis, grosse grosse surprise sur le DVD...
lambert
Aaaaaaaaaaaaaaaaah, le petit dessin animé avec Lambert en héros...
Nan parce que Lambert, le petit lion timide, c'était trop mon livre préféré de mon petit moi quand j'étais toute pitite pitite même que je l'ai encore et tout...
La preuve...
LAMBERT BOO
Stéphanie m'avait dit qu'elle l'avait vu et j'étais trop jalouse car moi, non...
Bah maintenant, je vais pouvoir le voir... Na na na na nére...

03/02/2007

"L'homme qui rétrecit" de Richard Matheson

Sur les conseils du vengeur masqué (hu hu), je me suis plongé dans "L'homme qui rétrécit" de Richard Matheson, auteur que je ne connaissais pas... Oui, oui, je l'avoue, même moi, j'ai mes failles... ^^
J'ai eu un peu de mal à rentrer vraiment dedans car dés le début, il y a une fabuleuse course poursuite entre le héros , Scott et une grosse bêbête à huit pattes qui poque du derche appellée plus communément, araignée... Beurk...
Mais, j'ai pris mon courage a deux mains et je m'y suis remise... Et j'aurais eu tort de m'arrêter à la 5éme page parce que ce livre, bah... Il est trop bien...
En gros, c'est l'histoire d'un monsieur qui du jour au lendemain se met à retrecir un peu plus chaque jour... le roman commence à la "derniére semaine de sa vie"... "Encore six jours et tout serait fini"... Il ne mesure plus que quelques centimétres et vit dans la cave de ce qui fut jadis sa maison... Une cave... Ou plutôt une véritable jungle pour lui...
Au fil des chapitres des flashback nous apprennent pourquoi il est comme çà, comment il est arrivé là et tout et tout... Même que tout est trop trop bien ficelé.
Mais bon, je n'en dit pas plus...
Avis aux amateurs de SF
RDDD
(Oui, oui, j'ai censuré la couverture... Vous ne pensiez tout de même pas que j'allais poser mes mains sur une araignée même en papier glacé.. )

29/08/2006

Spéciale dédicace à Claire

Voici quelques suicides de lapins en peluche.





Extrait de "The book of bunny suicide" de Andy Riley
Dispo sur Amazon

27/06/2006

Bubble Gum

Je viens de terminer ce livre que j'ai acheté parce que j'avais adoré lire "Hell" il y a quelques années de cela...
Alors, je l'avoue et je le cries haut et fort, au début, qu'est ce que je me suis fais chier... Je n'ai pas retrouver la Lolita Pille que j'avais tant apprécier dans "Hell" limite parfois l'action partait tellement en vrille dans des trucs completement abracabrantesques que j'ai à plusieurs reprises failli fermer le livre pour ne plus jamais l'ouvrir mais heureusement, je ne l'ai pas fait... parce que merde 6 euros, quoi!!... Je l'ai fini et je l'ai bien fait car à la fin (et quelle fin!), j'ai retrouvé ma petite Lolita si ironique, si sarcastique.
Une jolie critique du monde actuel ou chacun et prêt à vendre son âme au diable pour connaitre ne serait-ce qu'un minute de gloire.

La triste fin du petit enfant huitre

 
Je viens de terminer ce petit livre de monsieur Tim Burton et j'ai vraiment adoré, toujours fidéle à lui même, Tim nous raconte des petites histoires horrifico-déjantés et les illustre.
Une poésie drôle et macabre où des enfants monstres cotoient la réalité qui les rejette de façon parfois trés barbares.
Des petits contes pour les grands parlant de l'intolérance et du rejet des differences.
Des petits contes qui font reflechir...
Ce que j'ai vraiment apprécié c'est (en plus des illustrations) le fait qu'on aie laissé le récit original à côté de la traduction.
Je le conseille à tous les amateurs de l'univers de Monsieur Burton et aux autres aussi.